Saviez-vous qu’en 2015, la vidéo a représenté près de 90% du trafic web dans le monde? Pour bien comprendre l’explosion de la vidéo sur le web, il faut jeter un oeil aux changements qui s’opèrent dans l’univers de la consommation!

  • La mobilité: En 2015, 53,3 % des Québécois d’âge adulte sont détenteurs d’un téléphone intelligent (CEFRIO, 2015). Ces véritables ordinateurs format de poche permettent de consommer de l’information en tout temps et en tous lieux. La taille des écrans rend difficile la lecture de contenu textuel, mais elle est amplement suffisante pour le visionnement de vidéos.
  • Le social: Près de trois adultes québécois sur quatre (72,8 %) sont utilisateurs des médias sociaux (CEFRIO, 2015). Parmi ces derniers, Facebook (62%) et YouTube (57%) sont les deux plateformes les plus populaires. Ces deux réseaux sont reconnus pour laisser une très grande place à la vidéo dans leur contenu. Les deux réseaux sociaux disposent aussi d’une plateforme publicitaire très efficace pour maximiser la diffusion de votre contenu vidéo!
  • La génération Y: Les milléniaux font leur entrée sur le marché des consommateurs. Pour ces jeunes qui ont grandi avec les nouvelles technologies de l’information, rien n’est assez rapide. S’ils doivent prendre le temps de lire l’information que vous souhaitez leur transmettre, vous venez de rater votre opportunité de les accrocher. En revanche, la vidéo transmet beaucoup d’information en très peu de temps, en plus de demander beaucoup moins d’effort aux consommateurs.
  • L’évolution des messages: Au cours d’une journée, un adulte moyen est exposé à entre 500 et 2000 messages publicitaires! Dans ce contexte, il devient extrêmement difficile de capter l’attention des consommateurs. C’est pourquoi les annonceurs doivent désormais se dépasser pour produire des messages qui capteront l’attention et qui susciteront l’émotion plutôt que de simplement tenter de vendre un produit ou un service! La vidéo est toute désignée pour accomplir cette mission.

Ces changements font partie des nombreuses raisons qui expliquent la montée en popularité de la vidéo. Pour s’adapter à cette nouvelle réalité, plusieurs grands annonceurs déplacent une partie de leur budget publicitaire vers la production et la diffusion de ce type de contenu. Chez les PME québécoise aussi, le changement s’opère. La production vidéo est de plus en plus accessible, et ce,  même pour les petits annonceurs! C’est le moment plus que jamais de vous demander ce que la vidéo peut faire pour votre entreprise.

Si vous ne savez pas par où commencer, nous pouvons vous guider!

Jeune professionnel du marketing, Nicolas se passionne pour tout ce qui a trait au design, aux médias sociaux et à la communication multimédia.