Pokémon GO – Les commerçants partent à la chasse… aux clients!

En date du 20 juillet, soit exactement deux semaines après son lancement, l’application mobile Pokémon GO avait été téléchargée plus de 30 millions de  fois et aurait généré environ 50 millions de dollars en profit! Pour avoir un aperçu de l’énorme succès du jeu, je vous invite  à visiter le site web AppInstitute, qui affiche en temps réel le nombre de téléchargements du jeu et les revenus  qu’il engendre. C’est réellement impressionnant!

Pourquoi un tel engouement?

Tout d’abord, il faut mentionner que le phénomène Pokémon ne date pas d’hier. Créés en 1996 par Satoshi Tajiri,  ces petits êtres imaginaires ont été exploités dans un grand nombre de jeux vidéos édités par Nintendo. En parallèle, on retrouva les Pokémon dans une série télévisée et plusieurs films. Aujourd’hui, la série télévisée entame sa 19e saison et 18 longs métrages ont été produits, dont plusieurs n’ont jamais été diffusés à l’extérieur du Japon. Les enfants d’un peu partout dans le monde, nés dans les années 1990 et 2000, ont donc grandi avec les Pokémon. Dans les jeux vidéo, à la télévision, dans les cinémas et à travers les nombreux produits dérivés comme les cartes à jouer et les figurines; Pikachu et ses amis étaient partout! Quelques années plus tard, les enfants de la génération Pokémon sont devenus des adolescents et des adultes avides de technologie et de mobilité. Additionnez tous ces facteurs et vous obtenez la recette rêvée pour créer un phénomène d’une ampleur planétaire!

Pokémon Go, c’est quoi?

Dans ce jeu de réalité augmentée, l’utilisateur incarne un dresseur de Pokémon qui parcourt le monde à la recherche de ces petits monstres, d’abord pour les capturer, ensuite pour les faire combattre dans le but de devenir un «maître Pokémon». Ce qu’il y a de nouveau avec Pokémon GO, c’est le fait que les utilisateurs doivent se déplacer dans des lieux clés de leur ville pour chasser les Pokémon, visiter des Pokéstop (pour recevoir des items gratuits) et combattre dans des Gyms. Il est donc impossible d’exploiter le plein potentiel du jeu sans sortir de son sous-sol!

Comment les entreprises peuvent-elles profiter de la fièvre?

Les points critiques du jeu, soit les Pokéstop et les Gyms, sont situés à des endroits stratégiques de la ville (parcs, églises, hôtel de ville, écoles, etc.) Des centaines de joueurs arpentent donc les rues de votre ville en quête de ces lieux. Maintenant que tout le monde est dans les rues, c’est votre occasion de les attraper au passage… le chasseur devient la proie des commerçants! Voici donc quoi faire pour bien amorcer votre chasse aux chasseurs de Pokémon!

Votre commerce est-il un point chaud de Pokémon Go?

Pour le savoir, il suffit de télécharger l’application et de vous connecter à partir d’un compte Google.  En lançant le jeu, vous verrez  une carte de votre quartier vous indiquant les Pokéstop et les Gyms.

Pokemon-Go-Screenshots-2

Oui?

Si vous êtes chanceux, votre commerce est peut-être déjà situé près de l’un de ces points. Dans ce cas, plusieurs options s’offrent à vous:

  • Annoncez-le: Publicité, affichage, médias sociaux; peu importe le moyen, vous devez absolument faire savoir aux joueurs que votre établissement est un point stratégique du jeu et qu’ils y sont les bienvenus.
  • Lancez une promotion: plusieurs entreprises ont déjà commencé à profiter de cet achalandage imprévu en offrant des rabais instantanés aux joueurs sur la présentation du jeu (exemple: 15% de rabais sur la nourriture et les breuvages).
  • Utilisez des «Lures/appâts»: dans la boutique du jeu, il est possible d’acheter des items appelés «Lures», ou des «Appâts». Ceux-ci ont pour effet d’attirer les Pokémon vers un Pokéstop pendant 30 minutes pour à peine 1$. Plusieurs restaurants et bars utilisent déjà cette technique afin que des clients viennent consommer dans leur établissement pour profiter du fort achalandage de Pokémon! Le propriétaire d’une pizzeria américaine a même déclaré avoir observé une augmentation de 75% de son achalandage avec moins de 10 dollars d’investissement!
 Non?

Si ce n’est pas le cas, quelques solutions s’offrent quand même à vous!

  • Déplacez-vous – Si vous avez un restaurant, pourquoi ne pas tenir un BBQ à proximité d’un Gym? Pour une boutique, faites une vente trottoir là où se trouvent les joueurs!
  • Profitez tout de même du buzz – Les médias sociaux grouillent d’activité reliée à Pokémon GO! Entrez dans la conversation en montrant votre appartenance à l’une des trois équipes de dresseurs (jaune, bleu ou rouge). Si vous voyez des Pokémon rares près de votre établissement, prenez une capture d’écran et partagez-la sur les médias sociaux… Soyez imaginatif!
  • Patience – Nintendo ne passera pas à côté d’une telle opportunité. Tous les experts prédisent l’ajout imminent d’une fonctionnalité permettant aux entreprises de payer pour afin que leur établissement devienne un Pokéstop ou un Gym. Si la fièvre ne baisse pas trop d’ici là, le retour sur l’investissement peut être très intéressant!

Ce n’est qu’une question de temps avant que les géants du commerce se lancent dans l’aventure.  Au Japon, à quelques jours du lancement de l’application, McDonald’s Japon a fait savoir que chacun de ses 3 000 restaurants à travers le pays deviendrait des arènes de combats officielles, ce qui fait de McDonald’s le premier partenaire commercial de Pokémon Go.  Plus près de nous, aux États-Unis, la chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop organise quant à elle des rassemblements de joueurs dans ses boutiques.

C’est le temps rêvé pour profiter de la folie Pokémon! Nous espérons que ces quelques conseils vous auront éclairé sur la nature du phénomène et la façon dont vous pouvez en tirer profit.

Bonne chance dans votre aventure!

Si vous avez besoin de conseils, contactez notre équipe!
Surveillez le blog de l’agence et abonnez-vous à notre infolettre pour obtenir davantage de conseils pratiques sur les communications, le marketing et bien plus encore!

Sources

vg247.com

bfmbusiness.bfmtv.com

generation-nt.com

← Previous post

Next post →

1 Comment

  1. Un autre nouvelle relative au phénomène planétaire du moment. En 2017, les joueurs de Pokémon Go pourront se mesurer dans des compétitions officielles « par villes » et « par quartiers ». Une nouveauté qui risque de réjouir les dresseurs et dresseuses… Voici l’article qui en parle http://www.pureactu.com/pure-pepites/des-championnats-officiels-pokemon-go-organises-des-2017.html/

Laisser un commentaire